Du nouveau à la déchèterie

21.12.2023 | Collecte

Partager cet article : Linkedin Twitter Facebook

Initialement conçues pour les dépôts occasionnels, les déchèteries sont victimes de leur succès et de leur praticité. Nous traitons et ne valorisons plus. Actuellement, 30 filières de tri sont disponibles dans chaque déchèterie, mais des alternatives existent.

Un nouveau forfait (18 passages et 1800 kg) qui se veut pédagogique

En 2023, un foyer du SEMOCTOM est venu 7 fois dans l’année pour un apport de 650 kg (moyenne annuelle), soit très loin des nouveaux quotas 2024.
Le projet En100ble a été élaboré avec le concours d’un panel citoyen et la concertation des élus locaux. Il a été conçu de manière à répondre à des objectifs de réduction et de recyclage ambitieux fixés par la loi. Pour ce faire, nous devons tous nous mobiliser au travers d’actions permettant de prendre conscience des déchets produits et des possibles alternatives pour éviter les déchèteries ou le traitement par incinération. Et cette réduction du forfait en déchèterie porte cette visée pédagogique.

Les nouvelles filières

Image de jcomp sur Freepik

Articles de bricolage ou de jardinage, jeux et jouets ou bien encore les articles de sports et de loisirs sont désormais acceptés en déchèterie. Ces nouveaux flux vont conduire à très court terme à la mise en place d’un tri par matière sur les déchèteries : bois, plastiques, métaux…

Les dépôts chez les distributeurs

écologic

Initialement conçues pour les dépôts occasionnels, les déchèteries sont victimes de leur succès et de leur praticité. Nous traitons et ne valorisons plus. Actuellement 30 filières de tri sont disponibles dans chaque déchèterie. Des alternatives existent et méritent d’être connues :

Connaissez-vous les écotaxes que vous payez à l’achat de certains produits ?
Celles-ci servent à financer la gestion des déchets et imposent des obligations aux distributeurs.

Le «1 pour 1» : les distributeurs doivent s’occuper d’un déchet pour chaque produit qu’ils vendent.
Le «1 pour 0» : ils doivent gérer un déchet même s’ils n’ont pas vendu de produits semblables.

Ces règles s’appliquent pour tous les distributeurs qui sont dans le cadre d’une filière, y compris en livraison.

L’électroménager, les meubles, les articles de sports, les jeux et jouets, les vêtements, les articles de bricolage ou jardinage et dès à présent les matériaux de construction

Souvent lourds, les matériaux de construction peuvent contribuer au dépassement des droits annuels. Il est désormais possibles de déposer chez les distributeurs, les déchets du bâtiment.
Trouvez votre point de reprise sur : https://oca-batiment.org/reseau-points-de-collecte/

Des solutions en local pour les végétaux

Compostage, le mulching, le broyage sont des alternatives importantes pour une gestion chez soi et ainsi éviter des passages et des déplacements. Nous équipons gratuitement les habitants en composteurs individuels sur demande et un composteur collectif est possible si plusieurs foyers le demandent et s’engagent à le maintenir en fonctionnement.

Des aires communales de broyage de végétaux

En 2023, 30 sont ouvertes au public et ont permis de broyer 500 tonnes de branchages près de leur
lieu de production. Pour obtenir plus d’informations, contactez directement votre mairie.

Également, nous travaillons actuellement sur des aides financières afin de développer ces solutions, nous serons amenés à les communiquer au cours de l’année.

Réemploi et réparation

D’autre part, de nombreuses autres solutions alternatives à la déchèterie existent, que ce soit la réparation, le réemploi. Des aides à la réparation sont par ailleurs possibles.

En agissant de la sorte, vous pourrez économiser votre forfait déchèterie et aurez un réel impact sur la gestion au quotidien de vos déchets.

Veuillez remplir tous les champs obligatoires.
L'email est invalide.