Un service public au quotidien

SEMOCTOM

Syndicat de l'entre-deux-mers Ouest
pour la collecte et le traitement
des ordures ménagères

Le tri des textiles

Consignes de tri des textiles

Propres et secs (même usés), tous les textiles se recyclent !
 


Localiser le point de dépot des vêtements le plus proche de votre domicile.

Les textiles sont les premiers déchets à avoir été récupérés pour être réutilisés. D’abord transmis dans un cadre familial de génération en génération, les vieux vêtements ont aussi transité via les chiffonniers puis les associations humanitaires. La production textile n’a cessé d’augmenteren générant en parallèle, un gisement de dechets textiles de l'ordre de 3,5 kg/an/hab. Pour faire face au volume de déchets produits, la filière de la récupération textile a dû s’organiser, donnant naissance à différentes entreprises de collecte et de valorisation comme Sud-Ouest Textile, prestataire de collecte des textiles pour le SEMOCTOM pour l'année 2017.

Sacs de linge bien fermés
Sacs de linge bien fermés

Astuces :

  • Ils se collectent en sacs bien fermés et si possible d'un volume inférieur ou égal à 50 litres.
  • Ne pas mettre les vêtement souillés (utilisés pour bricoler ou autre) ou mouillés. Merci

 

Grands vêtements
Collecte
Fabrication de chiffons
Textiles en balle
Tri des textiles
Refus textile
Nouveaux vêtements
Nouveaux vêtements

En savoir plus sur le tri des vêtements et autres textiles


Fichier pdf Télécharger la plaquette de présentation de l'éco-organisme en charge de la récupération des textiles.

L'eco organisme en charge de la valorisation des textiles : EcoTLC
Notre prestataire de collecte : au 1er janvier 2014 est la société SITA 
Site grand public sur le tri des textiles : la fibre du tri

 

  • Je paie mes ordures ménagères donc je ne trie pas !

    C'est une réflexion que l'on entend très souvent. Après des années où le tri a coûté plus cher  parce qu'il fallait développer les moyens de la collecte, chaque tonne supplémentaire de matériaux recyclables contribue aujourd'hui à diminuer le coût global ou à limiter les hausses du service (depuis 3 ans pour le SEMOCTOM).…La raison est que désormais tous les moyens techniques sont en place. Il n'y a plus de "dépenses supplémentaires"  mais uniquement des "recettes supplémentaires".

  • Pourquoi les bacs mis à disposition par le SEMOCTOM sont-ils équipés de puces RFID ?

    Ces puces sont destinées à identifier les bacs et facilitent la gestion du parc de conteneurs.

    Elles peuvent servir également à établir des statistiques  et permettront  l’identification des foyers si un changement du mode de financement du service devait intervenir (décision d'une redevance incitative par exemple)

    Ils permettent aussi de mettre en place une redevance incitative.

  • Pourquoi trier puisque vous mélangez avec les ordures après ?

    Nous ne mettrions pas tous ces moyens en action s'il s’agissait de tout mélanger ensuite… Chaque matériau recyclable a une filière spécifique de valorisation ( lien sur le circuit des déchets). De très rares incidents techniques (1 fois en 15 ans au SEMOCTOM) peuvent expliquer que des habitants aient assisté à un "mélange" inopiné qui alimente une sorte de "rumeur"...

  • Quels matériaux sont à mettre dans le bac jaune ?

    Les papiers cartons, les bouteilles en plastiques et les contenants en acier et en aluminium.

    Les erreurs de tri que l'on constate sont très souvent liées à des matériaux en plastique (films, emballages..), comme si la consigne  "bouteilles en plastique" n'était pas suffisante et que chacun l'interprétait par "extension".

     Cependant, une expérimentation est en cours en France et pourrait aboutir à une augmentation des  matériaux qui pourraient être triés. Mais pour que cette évolution puisse être engagée, elle nécessite notamment une adaptation des centres de tri ainsi que le développement des filières de réutilisation.

  • Trier à quoi ça sert ?

    Trier permet d’économiser des matières premières prélevées dans la nature, dont on sait aujourd'hui qu'elles  ne sont pas inépuisables.   Au lieu  d'être détruits, ces matières  déjà transformées  vont être  réutilisés une ou plusieurs autres fois (en fonction des matériaux) parfois de manière illimitées (pour le verre).  le tri est développé dans tous les pays industrialisés (Europe,  Australie, Japon, Canada, USA...)

Toutes vos questions